Cancer du sein : Avant, pendant.. et après ? 

 

De la chirurgie à la reconstrution, le kinésithérapeute tient une place primordiale dans la rééducation des patientes atteintes d’un cancer du sein. Car bien souvient, les effets secondaires, outre le côté esthétique, peuvent être invalidants et douloureux : cicatrices, lymphoedème, raideurs, sensation de sein dur, perte d’amplitude articulaire…

En l’accompagnant tout le long de son parcours, le kinésithérapeute aide ainsi la patiente à se reconstruire en douceur et à retrouver rapidement une vie active.

 

Endermologie médical 

 

A l’aide de la technique brevetée endermologie médical, le kinésithérapeute mobilise de manière indolore et non agressive les tissus pour :

  • Améliorer la cicatrisation
  • Réduire l’état inflammatoire
  • Traiter les complications lymphatiques et/ou veineuses (action drainante plus rapide qu’un drainage manuel)
  • Soulager les douleurs
  • Favoriser la récupération de la mobilité du bras
  •  Facilité l’opération de reconstruction et optimiser les résultats

HUBER 360 EVOLUTION

 

 

Grâce aux différentes inclinaisons du plateau et aux capteurs de force intégrés, la technologie HUBER 360 EVOLUTION sollicite en toute sécurité l’ensemble des muscles et des articulations pour :

  • Retrouver progressivement de la force et de la souplesse
  • Travailler la coordination des deux bras
  • Redonner de l’amplitude à l’épaule et aux thorax
  • Lutter contre la mauvaise posture
  • Soulager les tensions
  • Aider à la reprise d’une activité physique (vivement recommandée pour minimiser les risques de récidive)

 

Questions fréquentes

  • Qu’est-ce que le LPG ACTIVE LIFE ?

Grâce à une collaboration chirurgien/kinésithérapeute sans précédent, LPG ACTIVE LIFE offre une prise en charge complète à chaque phase du parcours de soins pour une préparation, un suivi et une réhabilitation personnalisés et optimisés.

  • Ces soins sont-ils remboursés par la Sécurité Sociale ? 

Comme tout remboursement, une prescription de votre Chirurgien, Gynécologue ou Médecin généraliste est nécessaire. Il doit simplement être précisé « séance de massage et réeducation du membre supérieur et de l’hémi-thorax ».

 

 

Témoignage 

«  Dès la première séance, les bienfaits se font ressentir : les cicatrices sont nettement améliorées et deviennent beaucoup plus souples. Je ressens moins la sensation de « carton » au niveau de la peau. Mon bras s’assouplit de séance en séance, rendant mes mouvements beaucoup plus fluides. Les résultat sont excellents tant au niveau de la sensibilité et de l’élasticité des cicatrices qu’au niveau de l’ésthétique  » 

Corinne, 53 ans

Opérée d’une tumorectomie