Ces dernières années, le mal de dos s’est imposé comme le mal du siècle. A vrai dire, selon le site de l’Assurance Maladie, pas moins de 80% des français auraient déjà été confrontés à une douleur dorsale au cours de leur vie. Et si les maux de dos se classent en trois catégories (douleurs cervicales, dorsales et lombaires) ; ce sont généralement les lombalgies qui sont évoquées par les sondés. Une chance pour nous puisqu’il s’agit également de la forme la plus bénigne de douleurs dorsales. Et toujours selon l’Assurance Maladie, la plupart de ces douleurs guérissent spontanément en quelques semaines. Pour autant, ces quelques semaines peuvent paraître bien longues lorsque l’on souffre ! Dès lors, définitions, causes et remèdes, à la lombalgie ; on vous dit tout !

Qu’est-ce que la lombalgie ?

En premier lieu, il convient de s’interroger sur cette pathologie finalement très répandue. En terme de symptômes, il s’agit d’une douleur touchant les vertèbres lombaires ; c’est-à-dire dans le bas du dos. La douleur peut aussi irradier dans l’une des jambes, voire les deux. Et dans les cas les plus graves, la personne touchée peut voir sa mobilité extrêmement réduite et avoir beaucoup de mal à effectuer de simples mouvements ou se déplacer. Lorsque la douleur dure moins de 4 semaines, le jargon veut que l’on parle de lombalgie commune aiguë. Au delà de 3 mois, la lombalgie se voit qualifiée de commune chronique. Entre ces deux jalons, il s’agira d’une lombalgie commune subaiguë.
Au niveau des causes, l’opinion à longtemps cru que la douleur lombaire venait principalement du port de charges trop lourdes ou d’un mouvement brusque, mal exécuté. Mais en réalité, il s’avère que le mouvement à l’origine de l’affliction est le plus souvent des plus banal. Et si l’on doit réellement pointer du doigt un facteur à risque, ce serait la génétique … De même que la consommation de tabac qui peut augmenter la fréquence mais aussi l’intensité des lombalgies. Un véritable fléau à éviter à tout prix !

Et bien entendu, si cela n’a aucune incidence sur la survenue de la douleur ; le port de charges lourdes est à proscrire une fois celle-ci installée !

Voilà donc ce qui se cache le plus souvent derrière cette notion floue de « mal de dos ». Pour autant comment atténuer un épisode de lombalgie lorsqu’il survient ? La réponse très prochainement par ici.

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.